• ACHETER FICHIER EMAIL PROFESSIONNEL FRANCE
  • ACHETER FICHIER EMAIL PARTICULIER FRANCE
  • du lundi au vendredi
    de 09h à 12h et de 14h à 20h

  • Support technique joignable 24h sur 24h
    pour les clients ayant leur campagne
    d'envoi marketing en cours

Informations


du lundi au vendredi
de 09h à 12h et de 14h à 20h
Support technique joignable 24h sur 24h
pour les clients ayant leur campagne
d'envoi marketing en cours

ACHETER FICHIER EMAIL PARTICULIER FRANCE

Comment envoyer une campagne d'emailing ?

Comment envoyer une campagne d'emailing ?

Quelles sont les bonnes pratiques à respecter pour envoyer des campagnes d'emailing performantes ?

Nous ne vendons pas que des données, nous accompagnons les entreprises à réussir leurs campagnes publicitaires. Contactez-nous, notre équipe et à votre disposition. Vous vendre des données sans vous accompagner, ce serait comme vous vendre un meuble en kit sans vous donner la notice de montage !

Sommaire :

1. L'OBJET DE L'EMAILING : PENSER EFFICACITÉ

52% des internautes disent que l'objet constitue un élément important de qualification en spam. C'est à dire que lorsque vous recevez un email, vous connaissez l'expéditeur ou non et l’objet vous interpelle ou non. 52% de vos lecteurs vont se baser uniquement sur l'objet de votre campagne pour dire « j'ouvre l'email » ou « je ne l'ouvre pas » . L'objet constitue donc un élément important de mise en spam par vos lecteurs.

1.1 BIEN CHOISIR SON OBJET ET LE SENDER EST IMPORTANT, POURQUOI ?

Si la personne décide de ne pas ouvrir l'email, et bien vous aurez perdu un client ou un prospect avec votre processus de campagne. C'est à dire qu'il n'aura pas été séduit par votre objet, il aura décidé de ne pas aller plus loin. Vous n'aurez donc pas eu de taux d'ouverture sur ce destinataire là et vous aurez perdu la possibilité de lui faire passer votre message. L'objet de votre email n'est pas à prendre à la légère, il faut bien le réfléchir, bien le travailler, parce qu'il est important pour votre destinataire, c'est ce qui peut le décider à ouvrir votre publicité. Choisissez donc bien l'objet et le Sender (votre nom d’expéditeur) pour être efficace en terme de marketing.

1.2 POURQUOI OPTIMISER L’OBJET DE VOTRE EMAIL ?

Pour pouvoir passer les filtres anti-spam.

1.3 COMMENT PASSER LES FILTRES ANTI-SPAM AVEC VOTRE OBJET ?

A chaque fois que nous parlons d'emailing, il y a toujours la question du passage des filtres anti-spam qui revient dans la discussion, c’est normal, c’est ce qui fait que votre email va arriver dans la boîte de réception du client. Ensuite, le destinataire fera le choix d'ouvrir ou non votre email, mais il faut déjà passer les filtres anti-spam. L'objet de votre email est un élément clé pour passer les filtres anti-spam, il vous faut donc passer du temps sur ce point avant d'envoyer votre campagne emailing.

1.4 Comment interpeller vos destinataires ?

Il faut les intéresser, leur donner envie d'ouvrir votre email et si vous avez réussi cela, les pousser au clic. Si votre prospect ouvre votre email, vous avez déjà réussi à susciter son attention. Et s’il se dit: « tiens, ça m’intéresse, je clique », alors vous avez tout gagné d’un point de vue marketing.

1.5 Toujours dire dans votre objet ce qu’il y a dans votre email, pourquoi ?

Il est toujours mieux de dire ce qu’il y a dans votre email par l'objet, cela facilite le choix du lecteur quant à l'ouverture de votre email publicitaire. Il faudra éviter des phrases trop marketing, par exemple: « -50% sur les chaussures » : c’est clair, dans cet objet j'ai une promotion sur des chaussures et ça reste court et simple pour le lecteur. Autre exemple: « -40% sur un hôtel à Cannes » : grâce à cet objet, je sais qu'il y a une réduction dans un hôtel à Cannes et j'ouvre que si j’ai comme projet d'aller à Cannes, sinon je n’ouvre pas cette publicité. Attention quand vous faites des campagnes sur des pays pour les voyagistes ou les hôteliers, ciblez bien une base de données de personnes intéressées, pour aller en Grèce par exemple : ça vous évite des envois et des ouvertures sans suite. Cela fera parti de votre stratégie emailing à mettre en place par vos équipes avant de lancer votre campagne. On peut très bien envoyer un email global si on parle de 3 destinations de voyage, exemple : « Rome, l'Italie, la Grèce » après envoi et traking des personnes qui ont cliqué sur la Grèce. On peut également leur envoyer un email puis cibler sur cette destination avec comme objet « -40 % sur votre voyage en Grèce » : ce sera plus pertinent car vous savez qu'ils ont cliqué sur le lien de l'offre grecque de l'email précédent. Les relancer grâce à des informations sur l'offre qu’ils ont déjà consultée va plus leur parler. Il y aura donc de bonnes chances qu'ils ouvrent votre nouveau mail, dans lequel vous aurez plus ciblé leur envie, et qu’ils s’y intéressent. Cette méthode de marketing pour les métiers comme voyagiste, hôtelier… sera beaucoup plus parlante qu’un « Envolez-vous vers un pays chargé d'histoire » qui ne dit pas de quoi on parle. N'oubliez pas que lorsqu’on lit nos emails, on est pressé, il faut donc pouvoir se projeter rapidement.

1.6 les internautes sont à l'affût des promotions dans l'objet d'un email publicitaire, vrai ou faux ?

Vrai. Les internautes sont à l'affût de promotions dans l'objet des emails qu’ils reçoivent à plus de 62%, donc effectivement, mettre « -50% » dans l'objet de votre email va bien fonctionner. Mais attention, cependant n'en faites pas trop, ne faites pas de promotion sur chaque campagne emailing. Il faut pouvoir alterner dans votre stratégie les emails promotionnels, les emails informatifs, les emails institutionnels ... Ne faites pas toujours des emails promotionnels à vos clients, mais si vous avez une promotion parlez-en dans votre objet. Par contre, attention aux « mots spam ».

1.7 Qu’est-ce qu’un « mot spam » dans mon objet ?

Dès que nous parlons réduction, promotion... on tombe en plein dans les « mots spam » : « livraison offerte », « frais de port gratuit » sont des « mots spam ». Donc forcément, s’il y a des « mots spam » dans votre objet, ça ne va pas vous faciliter la vie pour passer les filtres anti-spam, car ceux-ci lisent votre objet. Il faut faire passer votre offre promotionnelle idéalement dans l'objet, mais il faut faire attention aux « mots spam ». Respectez bien les bonnes pratiques pour passer les filtres anti-spam. Pour l’objet de l'email, on pense donc efficacité, on essaie de glisser des promotions s’il y en a dans l'email envoyé. On favorise le taux d'ouverture par l'objet, mais on n’en invente pas, on ne fait pas d'objet mensonger pour faire ouvrir un email à un lecteur ou le faire cliquer sur des liens.

1.8 Quelle taille pour un objet ?

Votre objet doit être clair, court et efficace. Pour nous, la taille la plus pertinente se situe entre 15 et 50 caractères maximum par objet. Vous vous dites peut-être que ce n’est pas beaucoup, mais sachez que lorsque vous twittez avec vos clients avec 140 caractères, vous pouvez le faire aussi efficacement avec moins de 50 caractères. Pourquoi 50 caractères maximum ? La première raison est que lorsqu’un objet est trop long, celui-ci est tronqué. Donc si vous envoyez un email avec un objet à rallonge, vos destinataires ne le verront pas en entier en ouvrant leur messagerie. De plus, un message court est toujours plus efficace, c'est le même principe qu'un twitte : on ne va pas tenter de faire une longue phrase « sujet verbe complément », on va penser efficacité, marketing.

2.Tester pour viser la performance

2.1 Qu’est-ce que le test A B sur mon objet ?

On parle de test A B dans le cadre d’une campagne emailing. Ce test consiste à envoyer deux versions d’un même email avec un objet différent.
Exemple : vous envoyez l’objet « -50 % sur un hôtel au Maroc » à 10 % de votre base email. Ensuite, vous rédigez un deuxième objet: « -50% Hôtel au Maroc dans la médina » que vous envoyez également à 10% de votre base de données email. Mais le contenu des deux emails sera le même (même texte, même structure, même offre), seul l’objet change. Vous allez tester les deux objets sur votre base à 10% par campagne pour voir quel objet fonctionne le mieux. Si au final c’est le « -50 % sur un hôtel au Maroc », ce serait dommage d'envoyer votre campagne avec l'objet « -50% Hôtel au Maroc dans la médina » qui a moins plu à votre panel de lecteurs test. Dans ce cas là, vous allez envoyer votre email au reste de votre fichier avec l'objet le plus apprécié de votre panel test. Cela vous permet d'avoir un meilleur taux d'ouverture et plus d’efficacité dans votre plan marketing. Après avoir envoyé les emails test, il faut donc envoyer uniquement celui avec l’objet le plus apprécié aux 80% restants de votre base de données email. C’est une très bonne solution pour augmenter votre taux d'ouverture, avoir un bon taux de clics, et obtenir de bonnes notes auprès des filtres anti-spam. Ne négligez donc pas cette étape là.

2.2 Tester le nom du sender :

Faites un test pour voir quel nom de sender fonctionne le mieux, s’il vaut mieux, par exemple, privilégier votre nom de marque. Quand CDISCOUNT fait une campagne emailing, le nom « CDISCOUNT » apparaît dans le sender, les clients savent alors s’ils ouvrent ou non l’email qui leur a été envoyé. Le nom du sender est donc très important. Par contre, ne changez pas de nom à chaque campagne, gardez toujours le même si vous voyez qu'il fonctionne bien. Pourquoi? C’est un repère pour vos lecteurs. Même si certaines de vos campagnes ne vont pas les interpeller, ils vous auront déjà vu en tant que sender dans leur boîte email, ils sauront qui vous êtes, auront confiance, et ouvriront vos emails quand ils en auront envie. Changer de nom de sender régulièrement n’est donc pas une bonne stratégie.

2.3 tester le jour et l'heure de votre campagne, comment savoir ?

Vous pouvez tester le jour et l'heure de votre campagne pour voir si le matin à 9H c’est plus pertinent que le soir à 20H ou inversement, ou voir si le week-end ou la semaine est plus favorable à votre activité marketing. Il y a des chiffres pour ce point là entre le BtoB et le BtoC. En l’occurence, le BtoB on évite le lundi et le vendredi, le BtoC on évite le lundi matin. Mais au final, c’est votre base qui va vous dire quand lui envoyer vos campagnes, donc soyez à l'écoute de votre base pour voir quand elle ouvre et quand elle clique, et vous allez vite voir quel est le moment le plus pertinent. Faites des tests avec une base de données suffisamment importante pour la dégrouper et voir ce qui fonctionne mieux : le matin, le soir, à 7H, à 8H... Si vous avez une petite base de données (100 @) ça ne va pas être très parlant en terme de résultats, par contre si votre base est plus volumineuse, faites le test A B. C'est à votre routeur de vous proposer cette solution. Elle ne doit pas vous coûter plus cher en emailing et vous pouvez gagner énormément en efficacité marketing.

3. Personnaliser ses campagnes emailing, pour quoi faire ?

La publicité par emailing vous permet cette personnalisation, c’est donc quelque chose qu’il faut utiliser, mais encore une fois, à bon escient bien entendu. Personnaliser vos emails vous donne en moyenne 30% de taux d'ouverture supplémentaire par rapport aux campagnes non personnalisées et un taux de clic supérieur de 8%. La personnalisation peut être quelque chose de très efficace, cependant le fait que vous routiez sur du BtoB ou du BtoC ne va pas être la même chose. La personnalisation est toujours mieux perçue par le BtoC. Il faut aussi faire attention quant à la manière de personnaliser sa campagne, car trop personnaliser peut être vu comme une atteinte à la vie privée. Exemple : un email publicitaire où il est écrit « Bonjour Sophie Malare, on m’a dit que vous êtes née à telle date et vous avez achetez telle chose sur ce site web, donc on vous envoie cet email » ne va pas être bien perçu par le destinataire qui va se dire « ils savent beaucoup de choses sur moi ! ». Donc attention à la manière dont vous allez personnaliser vos emails.

3.1 Les différentes manières de personnaliser vos campagnes emailing:

Envoyer un email avec le prénom ou le nom du destinataire dans l'objet ou dans le corps de l'email, exemple: « Bonjour Marie », marche très bien en marketing. Vous pouvez mettre aussi le nom du consommateur final, par exemple, pour les entreprises qui vendent des produits pour animaux, mettre l'email au nom de l'animal concerné permettra à son maître d'être touché par l'attention que vous portez à son animal pendant vos démarches commerciales. Quand vous achetez un paquet de croquettes pour chien, certains sites vous demandent le nom de votre animal de compagnie pour finaliser votre achat, ce qui permet d’avoir des bases de données ciblées pour personnaliser de manière intelligente une campagne. Exemple d'objet sympa pour cette activité: « Faites plaisir à Maya votre chien » ; cette présentation personnalisée peut donner envie de faire plaisir à son animal.

3.2 Quels types de fichiers email existe t’il sur le marché actuellement ?

Il existe plusieurs fichiers : les fichiers ciblés et les fichier personnalisés. Les fichiers personnalisés vous permettent d'identifier civilement les personnes et de leur faire des offres marketing avec leur nom ou prénom. Les fichiers ciblés vous permettent d’axer vos campagnes sur les centres d’intérêts des personnes.

3.3 Comment se passent les relances email d'un client ayant acheté il y a moins de 24H-48h?

Il est conseillé de relancer les nouveaux clients ayant acheté sur votre site grâce à une campagne emailing de moins de 24H, mais pas n’importe comment : il vaut mieux suggérer les produits complémentaires, exemple : après l’achat d’une télé, renvoyer un email avec des offres de télécommande, décodeur, tnt, home cinéma… allant avec cette télé, peut vous permettre de faire connaître à votre client des produits qu’il peut combiner et qu’il n'avait peut-être pas vu.

3.4 Les emails d'anniversaire de vos clients :

C'est une stratégie très appréciée, car les emails d'anniversaire sont beaucoup plus ouverts et lus que les emails traditionnels, donc il ne faut pas s’en priver. Cela peut être une date anniversaire d'achat avec la date de leur dernier ou premier achat sur votre site, ou une formule comme « Vous nous avez manqué, ça fait longtemps qu'on ne vous a pas vu ». En fait, la personnalisation ce sont toutes les données que vous avez pu récupérer dans votre base et qui vont vous permettre de répondre, de démarcher, de relancer vos clients avec des informations les concernant. D'où l'importance d'avoir une base qui est bien pensée en amont et bien structurée. Toutes les informations qui sont sur votre base peuvent être utilisées, à vous de voir ce qui est pertinent et cohérent pour que votre destinataire ouvre votre campagne, achète, demande une information…

3.5 L'utilisation de symboles dans l'objet :

Utiliser des symboles dans l'objet est une autre possibilité. Vous avez déjà dû en voir dans des campagnes reçues dans votre boîte email, notamment dans le tourisme : ils mettent des petits avions, des bateaux, des cocktails… ça fonctionne bien auprès des lecteurs. Je n’ai pas de chiffres sur cette méthode des symboles en terme de retombée économique, mais on a analysé de plus gros taux d'ouverture quand les symboles sont utilisés de manière cohérente avec l’image de la marque qui envoie sa campagne.
Si vous êtes en BtoB sur quelque chose de très sérieux, ce n’est peut-être pas très pertinent de mettre des symboles dans vos objets ou emails. Gardez quelque chose de cohérent avec votre image de marque. Dans les campagnes liées au tourisme, on fait très vite la différence entre les campagnes grâce aux symboles : celles qui en ont vont attirer le regard du lecteur et l’inciter à ouvrir.
Attention : préférez la technique du copier-coller pour l'installation de vos symboles, évitez les unicodes. Les symboles sont assez bien acceptés par les clients, gmail les interprète bien à l'affichage, outlook ne marche pas tout le temps donc attention à cela, mais en général ça se passe assez bien.

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code
Rouleau