• ACHETER FICHIER EMAIL PROFESSIONNEL FRANCE
  • ACHETER FICHIER EMAIL PARTICULIER FRANCE
  • du lundi au vendredi
    de 09h à 12h et de 14h à 20h

  • Support technique joignable 24h sur 24h
    pour les clients ayant leur campagne
    d'envoi marketing en cours

Informations


du lundi au vendredi
de 09h à 12h et de 14h à 20h
Support technique joignable 24h sur 24h
pour les clients ayant leur campagne
d'envoi marketing en cours

ACHETER FICHIER EMAIL PARTICULIER FRANCE

Emailing : comment passer les filtres anti-spam ?

Emailing : comment passer les filtres anti-spam ?

Sommaire :

1. Le rôle des filtres anti-spam :

1.1 Petit rappel sur les spam, ce qu’il faut savoir de leur évolution :

En 1995 : sur l’ensemble des emails qui étaient envoyés, 95% étaient légitimes et les spam ne représentaient que 5%. Cela veut dire qu’à cette période, les échanges d’emails se faisaient entre personnes qui voulaient vraiment se parler, il ne s’agissait pas d’emails non désirés.

En 2015 : les spam représentent 90% des emails envoyés, ce qui réduit les vrais échanges à 10%. On voit donc une augmentation des spam impressionnante, leur nombre pour l’année 2015 est énorme.

C’est pour cela que les filtres anti-spam ont un rôle de plus en plus important dans la protection des destinataires des campagnes publicitaires. Personne n’a envie de recevoir des tonnes de spam dans sa boîte email ; le rôle des filtres anti-spam va être d’identifier les emails étant de probables spam, pour ne pas les délivrer au destinataire. Mais en identifiant les emails, ils vous identifient vous aussi, car c’est vous qui envoyez la campagne et si ils voient que vous avez un comportement de spameur et que vous le faites régulièrement, vous serez alors black-listé.
Les filtres classent aussi les courriers en fonction de la solution anti-spam de la boîte email du client (Gmail, Hotmail, Yahoo…). Certaines invitent même le client à contrôler son courrier et à le mettre en spam en cliquant sur un simple « courrier indésirable », et aujourd’hui Gmail va plus loin en classant les emails promotionnels dans un onglet « Promotions » pour qu’ils n’arrivent pas en boîte de réception, donc le tri est vite fait sur Gmail : votre email arrive soit dans « Promotions », soit dans « Spam ».

Vous qui allez envoyer des emails commerciaux en masse, il faut être conscient de tout cela pour passer les filtres anti-spam. Nous ne pouvons pas vous donner les clés pour les contourner, car ils changent tout le temps leurs règles pour justement éviter cela. Mais les bonnes pratiques restent les mêmes.

1.2 Comment marchent les différents filtres ?

  1. - Votre email part de votre solution de routage lorsque vous envoyez votre campagne ;
  2. - Le premier filtre dépend du serveur (SFR, FREE, ORANGE…) et contrôle votre email : s’il l’identifie comme spam il le bloque, sinon il accepte l’envoi ;
  3. - Ensuite, le filtre de la boîte email du client (Gmail, Hotmail, Yahoo…), lui aussi, va faire son tri ;
  4. - Enfin, si vous avez passé ces deux étapes, votre email s’affiche dans la boîte de réception du client.

Après ce sera le choix du destinataire d’ouvrir ou non votre email et de le mettre ou non en spam. Mais il ne faut pas que votre email se perde dans ces filtres, car votre destinataire ne le verra pas. La seule chose que nous pouvons faire est d’effectuer des tests pour voir ce qui fonctionne ou pas et se tenir informés de ce qui se fait.

2. Le fonctionnement des filtres anti-spam :

Les filtres anti-spam changent très souvent leur méthode de contrôle pour s'assurer que vous n'êtes pas un spameur.

Ils vérifient :

- que votre email est légitime :

c’est à dire que votre destinataire souhaite bien recevoir votre message ;

- que vous intéressez votre base :

combien de personnes sur votre base ouvrent votre email ? (Gmail travaille sur le comportement des lecteurs pour placer ou non un email en spam).

2.1 Avoir de bonnes statistiques est aussi important pour vous. Pourquoi?

Parce que si vous envoyez un email à 100 000 personnes et que seulement 100 personnes ouvrent votre message, c’est ridicule et les filtres anti-spam considèrent que l'email n'a pas intéressé les destinataires. Dans ce genre de cas, ils détectent une anomalie sur votre campagne, alors que si vous avez un taux d'ouverture correct ou dans la moyenne, ils vous laissent envoyer votre campagne et ne vous identifient pas comme spameur.

Donc vous voyez que dans l'emailing, il y a toujours ces deux aspects : avoir quelque chose qui fonctionne d'un point de vue marketing mais aussi d'un point de vue gestion des filtres anti-spam. Autrement dit, il faut des emails qui soient ouverts pour deux raisons : atteindre l'objectif de votre campagne qui est d’avoir des retombées commerciales et passer les filtres anti-spam.

2.2 Les filtres ont chacun un système de tri qui leur est propre, mais ils fonctionnent tous avec un système de points qu’ils attribuent à votre email.

Plus le nombre de points est élevé, plus vous passez en spam.

- Exemple 1, si l’email parle d’argent : 193 points, car beaucoup de spameurs promettent de gagner de l’argent dans leur email. Même si votre email est légitime, rien que le fait de parler d’argent vous donne 193 points.

- Exemple 2, si l’email ressemble à un discours autour du crédit : 288 points, même si vous êtes une entreprise de crédit, du fait que les spameurs ont trop souvent utilisé cette technique pour tromper leurs lecteurs.

- Exemple 3, si l’email contient du contenu urgent : 288 points. Si vous envoyez à votre client : « réservez vite dans cet hôtel, dépêchez-vous, ne perdez plus une minute etc… vous pressez votre lecteur, et encore une fois, ce sont des techniques utilisées par les spameurs.

- Exemple 4, si l’email parle de remboursement garanti : 2051 points. Si vous annoncez « 100 % remboursé », « remboursement garanti si vous n’aimez pas », c’est aussi une technique de spameur car en prétextant un remboursement, vous forcez le client à acheter.

Il faut vraiment vous mettre dans la peau du spameur qui est en train de vous vendre quelque chose d’extraordinaire, pour éviter d’employer ces techniques qui sont vite détectées par les filtres anti-spam, même si pour vous, dans votre activité, l’emploi de certains termes vous semble complètement légitime. En clair, ne rédigez pas votre email comme le ferait un spameur.

2.3 Qu’est-ce que le comportement client Gmail ?

Il y a des emails que je reçois et que je n’ouvre pas, parce que je n’ai pas le temps, ou que pour l’instant je ne suis pas dans une ambiance de shopping. Et bien Gmail, qui voit que ça fait un moment que je reçois le même email et que je ne l’ouvre pas, va considérer que ça ne m’intéresse pas, donc le mettre en spam et à l’avenir, les emails de cette même entreprise seront également classés dans la partie courrier indésirable, même si je n’en ai pas fait la demande.

N’oubliez pas que même si votre email est parfait (parfaitement codé, pas de mot spam dans l’objet ni dans le contenu, Sender clair), il n’y a aucune certitude qu’il ne passe pas en spam. Quand des boîtes comme Gmail font leur classement (spam ou pas spam) avec une technique comportementale, vous ne pouvez pas faire grand chose, vous ne pouvez pas forcer l’arrivée de votre email dans la boîte de réception de votre destinataire.

Il ne peut être question que d’optimisation. Restez vigilant et contrôlez vos campagnes.

3. Les bonnes pratiques :

Optimiser son email pour passer les filtres anti-spam c’est travailler sur 4 choses :

3.1 Optimiser le contenu :

- Garder un ratio 50 % texte et 50% image. Je vous rappelle que les images ne sont pas lues par les filtres anti-spam, ils n’arrivent pas à voir ce qu’il y a dans votre image. Donc, si vous avez dans votre message une grosse image au centre, le filtre anti-spam va estimer que vous le trompez que vous avez installé une image pour l’induire en erreur ; en contrepartie, il va vous bloquer. Gardez donc toujours le bon ratio.

- Ne pas mettre de « mots spam » dans votre message car les filtres le classeront directement.

- Ne pas mettre de pièce jointe. Créer un lien dans l’email pour envoyer un document pdf, ou un bouton pour que les personnes cliquent et soient redirigées vers votre site web, ça améliorera dans un premier temps vos statistiques et donc votre note d’envoi. Ne pas intégrer de video ni de technologie dite « flash », car ça ne sera pas interprété correctement par les filtres anti-spam.

- Pas de signes de ponctuation ( ? Ou !) en masse dans votre message : regardez par vous même quand vous ouvrez votre boîte email dans la partie des courriers indésirables, vous trouverez des emails contenant des termes comme : « vite !!!! », « grosse promotion -50 % !!!! »… Même si vous avez envie d’exprimer le côté exceptionnel de votre offre, ne le faites pas comme cela.

- Ne pas tout mettre en MAJUSCULES : en langage web, tout mettre en majuscules veut dire crier, alors on va éviter de crier sur les personnes à qui on envoie un message. C’est surtout une technique de spameur, donc ne le faites pas.

- Ne pas mettre de lien en rouge vif ou vert vif : le filtre anti-spam identifie cela aussi comme une technique de spameur. Pensez-y quand vous rédigez votre email.

3.2 Votre code HTML :

L’idée est de renseigner votre code pour aider les filtres anti-spam à comprendre ce que vous faites.

  1. - Il vous faut renseigner les différentes balises, comme par exemple les balise ALT : si vous mettez une image, le filtre comprendra le contenu car le code de la balise ALT le lui aura indiqué.
  2. - Par contre, ne pas mettre de « mots spam » dans votre balise ALT, exemple : mettre « cliquer ici » dans le code de votre balise ALT est un « mot spam ». Insérez plutôt un bouton sous votre image.
  3. - Surtout ne pas mettre de lien raccourci dans votre code, cela peut être vu comme un signe de tromperie, car le filtre anti-spam ne saura pas ce qui se cache derrière ce lien. Même si vos liens sont à rallonge, soit vous les installez dans leur intégralité, soit vous ne les placez pas.
  4. - Pas non plus de grosse image dans votre code. Pensez à la redimensionner, mais de sorte qu’elle puisse être bien visualisée par vos lecteurs qui risquent de voir votre image déformée selon leur outil (Smartphone ou tablette). Il faut donc penser à l’affichage mobile.
  5. - Enfin, pensez à mettre un lien de désabonnement en haut ou en bas de votre email. Ainsi, les filtres anti-spam sauront que vous n’obligez pas vos lecteurs à être inscrits à votre newsletter.

3.3 Votre base de données :

Elle est très importante pour le passage des filtres anti-spam.

L’idéal, c’est d’avoir des contacts qui ont demandé à recevoir votre communication. Mais vous pouvez aussi avoir des bases, à louer ou à vendre, de personnes ayant accepté de recevoir les communications des partenaires d’une entreprise, ce qui signifie qu’ils n’ont pas dit oui directement à votre entreprise, mais qu’ils ont accepté d’être prospectés. Sans cela, votre taux d’ouverture et votre note auprès des filtres anti-spam ne seront pas bons.

Optimiser sa base de donnée veut aussi dire prendre en compte les désabonnements, c’est à dire les personnes qui se désinscrivent de votre campagne emailing. Vous pouvez proposer, en liens de désabonnement, une désinscription totale ou une désinscription partielle, ce qui est utile pour les magasins ou les journaux qui proposent différentes actualités, par exemple : si une personne veut se désinscrire de l’actualité sport qu’elle reçoit d’un journal, mais garder l’actualité mode, ce genre de liens lui laisse la possibilité de choisir précisément ce qu’elle veut recevoir. Mais n’obligez pas les lecteurs à faire des choix qu’ils ne veulent pas forcément faire.

Corrigez ou supprimez les hard bounces (adresses email invalides) de votre base de donnée. Normalement, votre plateforme d’emailing doit vous le proposer, mais contrôlez quand même qu’elle ne route plus sur ces emails.
Nettoyer régulièrement votre base de donnée est important.
Quant aux soft bounces (adresses email temporairement invalides, exemple : personne en vacances), si ça revient tout le temps il faut les supprimer car il y a un problème. Nettoyez également votre base des adresses de personnes qui n’ouvrent jamais vos campagnes. Si c’est le cas depuis plus de 6 mois, relancez-les pour contrôler et si effectivement ils ne répondent pas, supprimez-les.

Penser à alterner emails commerciaux et emails informatifs sera très bon pour votre marketing, votre taux d’ouverture et pour l’entretien de votre base.

3.4 Soigner sa réputation de sender :

Les filtres anti-spam contrôlent toutes les campagnes que vous allez faire avec votre nom de sender. Appliquer les bonnes pratiques de l’emailing vous permettra de garder une bonne réputation auprès des filtres anti-spam et de ne pas être blacklisté.

4. Les « mots spam » :

Il n’y a pas de liste officielle des « mots spam », mais les plus courants sont :

  1. - « Gratuit » (si vous voulez écrire « frais de port gratuits », évitez, trouvez d'autres mots, « gratuit » vous fera probablement passer en spam) ;
  2. - « Réduction » (si vous voulez mettre « réduction de -50% », trouvez un autre mot) ;
  3. - « Promotion » (si vous voulez écrire « promotion exceptionnelle », changez de terme) ;
  4. - « Félicitations » (si vous avez fait un jeu concours et que vous souhaitez féliciter le gagnant, mettez plutôt « Bravo ») ;
  5. - « Suivre ce lien ou cliquez ici » (ne jamais écrire dans un email « Pour vous désinscrire suivre ce lien ou cliquez ici », écrire juste « Me désinscrire ») ;
  6. - Les mots « Dépêchez-vous », « Offres merveilleuses », « Acheter » sont aussi à éviter.

Même si en période de soldes c’est assez compliqué, n’employez pas de mots qui expriment un sentiment d'urgence ou placez-les dans les images.

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code
Rouleau